nonymous.fr

Plongée : aide-mémoire pour niveau 1

Rédigé par nonymous - - aucun commentaire

Je viens de faire ma 7ème plongée en tant que breveté "Niveau 1".
Or, la dernière datait de 4 ans auparavant.
J'ai du constater que j'avais tout oublié, même si c'est revenu vite après les explications du moniteur qui m'a accompagné.
Je me mets donc ici sous le coude les quelques trucs à retenir et à réviser pour la prochaine fois (j'espère avant 4 ans).
Tout ce qu'il y a ici reflète ma propre expérience, et n'a aucune prétention d'exhaustivité. Il y a peut être même des erreurs !

Le matos

Pour aller sous l'eau confortablement installé, le club de plongée fournit généralement (en plus du masque, de la combinaison et des palmes) des trucs lourds et coûteux :

Une bouteille d'air comprimé

bouteille

Image : Wikipedia

C'est lourd, très lourd. Ça s'appelle aussi le "bloc".
Avant la plongée, si tu es bien vu ou si t'as payé assez, le club remplit cette bouteille, jusqu'à une pression d'environ 200 bar (ce qui est énorme).
La bouteille est équipée d'une robinetterie sur laquelle on trouve un robinet, qui est fermé jusqu'au moment de plonger (ou de tester le détendeur).

Des tuyaux (reliés à des trucs)

tuyaux

Sur la robinetterie sont branchés :

  • Un détendeur
  • Un détendeur de secours (jaune)
  • Un manomètre pour indiquer la pression de l'air la bouteille
  • Le gilet stabilisateur

Un gilet stabilisateur

stab

Appelé également "stab", c'est sur ce gilet qu'est fixée la bouteille. Le gilet est relié à la bouteille car il peut être gonflé et dégonflé à la demande.
Le gilet est muni d'un tuyau équipé d'une commande appelée "inflateur" :

inflateur

Cette commande permet de gonfler ou vider le gilet stabilisateur à l'aide de l'air contenu dans la bouteille.

Le gilet comprend aussi 2 "tirettes" appelées "purges". Elle servent à vider le gilet rapidement :

purge
  • Celle du haut est à utiliser lorsqu'on est dans une position standard
  • Celle du bas est à utiliser lorsqu'on est en position "inversée" (la tête plus basse que les fesses)

Avant de plonger

  • Monter la bouteille sur la stab
  • Brancher les tuyaux
  • Ouvrir le robinet d'air
  • Vérifier que lorsqu'on appuie sur chaque détendeur, le niveau d'air du manomètre ne joue pas au yoyo
  • Fermer le robinet

Au moment de la mise à l'eau

  • Nettoyer le masque (cracher dedans puis rincer) - ne pas le mettre sur le front ça fait de la buée
  • Ouvrir le robinet
  • Gonfler la stab au max
  • Détendeur en bouche, main droite sur le détendeur + le masque, main gauche derrière la tête pour tenir l'élastique du masque, on plonge en arrière

Descente et plongée

  • Vider la stab
  • Vider les poumons
  • Se laisser descendre
  • Compenser (tympans) lorsque nécessaire
  • Lorsqu'on est à la profondeur désirée, régler par petits à coups la stab afin d'obtenir une stabilisation. Toujours utiliser l'inflateur par petites pressions courtes.
  • Durant la plongée, privilégier le "poumon-ballast" pour régler la profondeur, généralement ça suffit

Remontée

  • Suivre l'instructeur pour les éventuels paliers de décompression
  • Ne pas compenser lors de la remontée
  • A la surface, gonfler la stab pour flotter sans effort

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot ukldi ? :